?>

Notre Factsheet Benelux a 5 ans: les différences entre 2021 et 2017

Cette année, pour la 5ème fois, nous publions le Factsheet avec les données du commerce de détail au Benelux. Cette Factsheet rassemble les chiffres clés les plus importants pour la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Elle donne un aperçu de l’état actuel des choses. Mais en quoi l’année 2021 diffère-t-elle de 2017 ? Nous avons mis les deux Factsheets côte à côte :


  • Le nombre total de points de vente diminue aux Pays-Bas (-2,1%) et en Belgique (-3%), tandis qu’au Luxembourg, on observe une augmentation de 4,5% au cours des quatre dernières années.

  • C’est au Luxembourg que la surface de vente au détail a le plus augmenté, de 21,4 % par rapport à 2017. La Belgique affiche une légère hausse (+2,4%) et les Pays-Bas une très légère baisse (0,7%). Depuis 2020, nous enregistrons également la surface de vente (scn) des produits non destinés à la vente au détail. Vous pouvez les trouver dans la dernière fiche d’information.


  • Le nombre de branches d’activités différentes a diminué d’environ 4 % au cours des quatre dernières années. Par conséquent, il y a plus de branches qui disparaissent que de branches qui apparaissent. Les nouvelles succursales comprennent des salons de manucure, des CBD, des salons Sisha, des Crêpes/Gaufres/Donuts et des parcs à trampoline.

    Dans les trois pays, le nombre d’enseignes de détail a augmenté. Aux Pays-Bas, de 4,7% et en Belgique et au Luxembourg, de plus de 9%.


  • Pourtant, nous constatons que le nombre total de chaînes de magasins présente une tendance différente. Aux Pays-Bas et en Belgique, nous constatons une diminution de 2,5 à 2,7%, seul le Luxembourg a vu le nombre total de chaînes de magasins augmenter de 14,4%.

  • Étant donné que le nombre total de points de vente a également diminué, le degré de « succursalisation » aux Pays-Bas et en Belgique reste pratiquement le même. Seul le Luxembourg enregistre une augmentation de 2,2 points de pourcentage.

  • La répartition du nombre de points de vente entre les différents types de magasins est restée pratiquement inchangée aux Pays-Bas et en Belgique. Ce n’est qu’au Luxembourg que l’on constate un changement substantiel. Cela est dû à l’achèvement d’un certain nombre de nouveaux centres commerciaux prévus. Cela explique également l’augmentation du nombre de chaînes de magasins, car celles-ci sont souvent prédominantes dans ces centres commerciaux planifiés.

  • La répartition entre les différents secteurs reste pratiquement inchangée aux Pays-Bas. En Belgique et au Luxembourg, nous constatons que l’augmentation des groupes espaces vacants et services est principalement due à une diminution des groupes « mode et luxe », « loisirs » et « maison et jardin ».

  • Au cours des 4 dernières années, les niveaux de vacuité ont augmenté dans tout le Benelux. Le Luxembourg affiche la plus forte augmentation (de 6,9% à 9,2%). La construction de nouveaux centres commerciaux y a entraîné une augmentation considérable du nombre de points de vente. Cela semble trop pour le marché, si l’on considère également les niveaux de vacance. En Belgique, le nombre de points de vente a diminué, mais nous constatons que les développements en périphérie annulent les effets de la conversion au non-détail dans d’autres endroits. Ici, le taux d’inoccupation est passé de 9,6% à 11,8% en 4 ans. Aux Pays-Bas, le secteur de l’hôtellerie a comblé une grande partie des propriétés vacantes. En outre, des locaux commerciaux ont également été transformés en logements ou en bureaux. C’est là que le taux d’inoccupation a le moins augmenté, passant de 7,2% à 7,5%.

  • Dans la Factsheet Benelux, nous voyons le taux d’inoccupation par province sur la carte. Le graphique compare 2021 à 2017.

    La plupart des provinces néerlandaises affichent des chiffres assez similaires à ceux d’il y a 4 ans. Toutefois, un certain nombre de provinces se distinguent par leur aspect négatif. Pour les Pays-Bas, il s’agit du Limbourg, du Flevoland et de la Hollande du Nord, où le taux d’inoccupation a le plus augmenté.
    Vacuité par provence Belgique
    En Belgique, toutes les provinces affichent une augmentation des niveaux d’inoccupation. La plus faible augmentation a été observée à Anvers et dans le Brabant flamand.


Vous voulez savoir quelle sera la situation en 2021 ? Téléchargez la nouvelle fiche d’information sur le Benelux.

Téléchargez la fiche Benelux gratuitement

Posez votre question à Stéphane Roumieux

Depuis des années, Stéphane conseille les acteurs immobiliers, le gouvernement et les détaillants. Il passera volontiers chez vous pour vous fournir de plus amples explications à propos de nos banques de données et applications.

Ne manquez rien?

Si vous souhaitez vous tenir au courant des derniers développements dans le domaine du commerce de détail.

 

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

et à notre blog.