Le pourcentage de magasins inoccupés en Belgique dépasse pour la première fois les 10 %

En 2017, la vacance d’immeubles commerciaux a augmenté en Belgique pour la 10e année consécutive. Au 1er janvier 2018, non moins de 21 027 immeubles commerciaux étaient vides, soit 858 de plus qu’une année auparavant. L’augmentation continue s’applique tant au nombre de points de vente qu’au nombre de mètres carrés.

Le taux d’inoccupation le plus élevé a été enregistré en Wallonie (11,6%), suivie de la Région bruxelloise (11,0%), tandis que la Flandre a réalisé des performances nettement meilleures que les autres (9,3%).

Taux d’inoccupation national versus taux d’inoccupation par région

 

Seules les deux provinces du Brabant ont un taux d’inoccupation (très légèrement) en baisse, alors que dans toutes les autres provinces, on observe une augmentation. Une fois encore, la plus significative à Bruxelles.

La tendance la plus inquiétante est observée lorsque l’on s’attarde aux différents types de zones commerciales. Les centres commerciaux, les concentrations à grande échelle et les immeubles de commerce solitaires de détail n’ont un taux d’inoccupation ‘que ’ d’environ 6 à 7 %. En revanche, l’inoccupation dans les zones commerciales principales et les centres commerciaux principaux atteint à présent des niveaux de 17 % et de 15 %. Cela signifie qu’environ un immeuble commercial sur six est vide dans ces secteurs.

Une grande partie des immeubles inoccupés au 1-1-2017 est restée vide. La mode & le luxe représentent la plus grande part de l’augmentation des taux d’inoccupation. Ce n’est pas très étonnant. Nous constatons dans de nombreux pays que la mode vit des moments très difficiles.

 

Une évolution positive est le fait que de nombreux immeubles vacants ont disparu du stock, plus de 3 000 d’entre eux (un changement est donc en train de s’opérer). Néanmoins, le taux d’inoccupation augmente. En partie parce que 1 218 nouveaux immeubles se sont ajoutés qui, alors qu’ils sont totalement achevés, restent vides.

Vacuité des locaux commerciaux

L'inoccupation des magasins. Tout le monde en parle aujourd'hui. Et afin de mettre un terme à toutes les 'rumeurs' qui circulent à propos de l'inoccupation des espaces commerciaux, Locatus publie chaque année un rapport l'etat dínoccupation: tant pour la Belgique que pour les Pays-Bas.

Posez votre question à Stéphane Roumieux

Depuis des années, Stéphane conseille les acteurs immobiliers, le gouvernement et les détaillants. Il passera volontiers chez vous pour vous fournir de plus amples explications à propos de nos banques de données et applications.

Cookies and privacy

Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et l'analyse du site. Nous ne stockons pas de données personnelles pour cela. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans notre déclaration de confidentialité et notre déclaration de cookies.

Déclaration de confidentialité | Fermer
Paramètres